Rendez-vous aux journées portes ouvertes ! Le samedi 21 novembre 2020, à MADE iN
Contact
rasinterim

Vincent Girma, président du groupe R.A.S Intérim raconte son histoire aux étudiants de MADE iN Sainte-Marie-Lyon

10 juillet 2020

Le 10 Janvier 2020, nous avons eu la chance de pouvoir rencontrer à MADE In Sainte-Marie Lyon Monsieur Vincent Girma, 51 ans, président du groupe R.A.S Intérim.

Il débute son parcours professionnel dans une entreprise d’intérim en tant que contrôleur de gestion mais la volonté d’être à son compte est déjà présente.
 Il part donc en Pologne, en représentation commerciale, puis il crée une entreprise de réservation d’hôtel qui, de son propre aveu, était une bonne idée mais il n’avait, à l’époque, pas les moyens de développer cette activité.

En 1994 il intègre R.A.S Intérim, une société en difficulté financière et avec seulement quatre salariés.

Le marché du travail temporaire est un secteur très concurrentiel mais R.A.S se démarque en proposant des prestations 24h/24 et 7j/7 et se positionne sur un service spécialisé tel que le transport logistique.

L’enjeu était aussi la création de différentes marques avec le but d’être un multi spécialiste du marché de l’intérim.
En effet, l’entreprise créée FMS (pour les maitres-nageurs) : en se positionnant sur des métiers de niches tel que le secteur du retail de luxe, R.A.S se développe et
l’entreprise compte aujourd’hui 130 agences dans toute la France. Par ailleurs, le service 24/7 mobilise vingt personnes qui travaillent de nuit ce qui en fait une prestation unique dans ce secteur.

La valeur ajoutée de R.A.S Intérim est un accueil soigné et une personnalisation de la prise en charge des intérimaires : par exemple, il y a vingt-cinq intérimaires par permanent chez R.A.S contre cent chez ses confrères.

C’est le numérique qui doit être au service de l’Humain et pas l’inverse“.

Vincent Girma a pour ambition de faire plus de marges que de volume pour permettre d’investir pour les permanents. Il rêve d’être le « Hermès » du travail temporaire, de faire du sur-mesure avec des prestations très qualitatives sur un marché de niche.

En termes de management des équipes il est important pour lui de créer un intérêt au travail : « travailler sérieusement n’est pas se prendre au sérieux ! ». La remise en question est source de progression. Adepte du « chaos management », suivant le précepte de la plus petite unité qui doit avoir le maximum d’autonomie. Chez R.A.S il n’y a pas de sanction ni de reproche de l’erreur bien au contraire la prise d’initiative y est encouragée.

Fort de son expertise sectorielle, il réalise qu’il est primordial de former ses intérimaires (par exemple les conducteurs routiers) et de leur proposer un avenir professionnel avec des métiers très ciblés.

Être heureux dans son travail dans l’intérêt du travail “

Avec un budget de formation de 11 millions d’euros Monsieur Girma croit au pari gagnant- gagnant. La vocation de l’entreprise est avant tout d’apporter quelque chose dans la société par le capital humain : des valeurs fortes telles que le dépassement, le travail en équipe de qualité mais aussi l’engagement et la reconnaissance.

Très actif dans son domaine, Vincent Girma est aussi vice-président de AGEFOS Aura , membre du bureau à l’OPCO, et élu à la CCI de Lyon en tant que président de la commission des appels d’offre.

Son enjeu actuel est de trouver l’équilibre entre la relation humaine et le travail : “Être heureux dans son travail dans l’intérêt du travail “.

Article de Joséphine Bidolet étudiante en 3ème année de Bachelor Management et Innovation