Rendez-vous aux journées portes ouvertes ! Le samedi 21 novembre 2020, à MADE iN
Contact
bertrand-neuschwander

Bertrand Neuschwander présente son parcours aux étudiants de MADE iN Sainte-Marie Lyon

10 juillet 2020

Lors d’une nouvelle chaire d’entreprise, MADE iN Sainte-Marie Lyon a reçu monsieur Bertrand Neuschwander, entrepreneur et investisseur privé dans plusieurs entreprises en France et en Europe, venu à la rencontre de nos étudiants pour leur présenter son parcours.

Diplômé de l’institut national agronomique Paris-Grignon puis d’un MBA à l’INSEAD, Bertrand Neuschwander intègre l’entreprise américaine Arthur Andersen (aujourd’hui Accenture) où il fait ses armes dans le conseil. Il qualifie ce domaine comme passionnant, traitant des « problématiques brillantes dans un environnement brillant », mais souligne que le manque de mises en œuvre pratiques est frustrant. Il devient par la suite« venture capitalist » au sein de l’entreprise Apax Partners. « La prise de risque est obligatoire, si on veut l’encourager il faut accepter l’échec » nous dit-il avant de nous exposer un succès majeur : la création de l’entreprise Sephora.

Suite à une mutation du métier qui, avec le développement des montages à fort effet de levier, « délaisse la création de valeur pour se concentrer sur l’analyse financière » et pour des raisons personnelles, Bertrand Neuschwander choisi de devenir entrepreneur et prend la direction d’Aubert, une entreprise de fabrication de produits de puériculture au bord du dépôt de bilan. Il lance un processus de redressement qui permettra rapidement d’investir dans un parc de magasins. L’opération est un succès et Aubert atteint jusqu’à 40% des parts du marché français à son départ, 10 ans après.

Bertrand Neuschwander a alors 40 ans lorsqu’il est recruté par un chasseur de tête pour prendre la direction générale de Lacoste. Il porte alors une attention particulière à la refonte de l’image de la marque en l’amenant notamment à être plus mode et plus premium : au niveau des magasins, de la communication et par exemple en défilant à New-York.

Il intègre par la suite le groupe SEB, leader mondial des articles de petit équipement domestique, en tant que directeur des Activités, puis des Activités et de la Stratégie/ Fusion Acquisition. Il sera nommé Directeur Général Délégué du groupe quatre ans après.

C’est au cours d’un voyage que Bertrand Neuschwander fait le constat qu’il ne souhaitait plus s’investir dans une entreprise dont il ne pilotait pas complètement la destinée. En 2018, il quitte le groupe SEB pour devenir investisseur privé et administrateur d’entreprises à Lyon, en France et en Suède.

Son projet actuel : la récente acquisition d’un vignoble, la réalisation d’un rêve – souvenir de sa formation d’ingénieur agronome – qu’il qualifie « d’investissement plaisir ».

Son conseil aux étudiants de troisième année : il y a une part de hasard et de nécessités dans une carrière professionnelle, il faut ouvrir le champ des possibles pour avoir le plus d’options à portée de main et maintenir l’équilibre des contraintes notamment en protégeant sa vie personnelle et familiale.

« L’important c’est de faire des choix forts en pleine conscience. »