Admission 2022 : les candidatures sont ouvertes : bachelors, licence, classes préparatoires
Candidature en ligne
Contact

Sous l’épiderme, Documentaire BCCN2 / 2020-2021

Sous l’épiderme, Documentaire BCCN2 / 2020-2021

Sous l’épiderme

Un documentaire de Charline Oberlé et Antoine de Spa,
étudiants de Bachelor Communication et Création Numérique

 

Synopsis

Quelle est la véritable dimension aujourd’hui d’un geste ancestral jadis ritualisé comme le tatouage ? Que dit de nous notre épiderme lorsqu’elle porte les traces indélébiles d’un dessin réalisé dans la douleur ? Parle-t-on d’un simple phénomène de mode banalisé par ses innombrables répétitions, ou d’une réel revendication épidermique non-verbale mais très parlante ? Dans une société saturée d’images, le geste du tatouage vient combler un vide qu’on avait presque oublié, la page blanche de nos corps est désormais un tableau nomade sensé nous représenter ou du moins affirmer quelque chose à propos de nous, d’une voix muette mais de plus en plus répandue. Tous les imaginaires sont évoqués, de l’imagerie ringarde peuplée de licornes et sirènes, jusqu’aux tendances confidentielles et aléatoires où on peut presque parler d’un non-choix et des échanges soutenus avec son tatoueur qui vont façonner le résultat. Tatoueurs et tatoués parlent de leur vision vision des choses, se profile ainsi une suite cacophonique de récits qui nous montrent simplement que l’apparente banalité d’une pratique de plus en plus répandue peut contenir des véritables moments de philosophie en ce qui concerne le corps et l’image des ses attributs face aux autres. Dans le film le tatouage est envisagé aussi comme un geste de singularisation de l’individu dans une société où l’appropriation du corps passe aussi par les visuels qu’il véhicule.