Stage ouvrier première année de Licence

En 1ère année de Bachelor Européen Management et Développement, nous effectuons un stage ouvrier d’une durée d’un mois. Chacun doit alors faire ses propres recherches afin de trouver le stage qui lui correspondra au mieux. Cette année,  Hugo Mestrallet et Clémence Chancerelle  nous relatent leurs expériences.

_________________________________________________________________________________________________ 

    Stage chez Class Affaires Expo du 10 Décembre au 2012 au 10 Janvier 2013
Entreprise de création et de gestion et mise en oeuvre de projets                                                                                                   Hugo Mestrallet  

   

 

J’ai travaillé un mois chez « Class Affaires expo », une entreprise de création et de montage de stand pour des salons professionnels comme celui du Sirha (salon de la restauration et de l’hôtellerie) à Lyon. La première étape : s’intégrer à une équipe qui travaille ensemble depuis plusieurs années. Je remercie donc tous les salariés de cette entreprise qui m’ont permis de découvrir un univers qui m’était jusqu’alors parfaitement étranger. Après quelques jours, j’étais parfaitement à l’aise au sein du groupe, et un certain nombre de responsabilités m’ont été attribués. Par exemple, j’ai géré le montage électrique de tous les stands ainsi que l’assemblage des différentes pièces en bois. Ce stage m’a permis de découvrir que le travail ouvrier est essentiel dans ce secteur d’activité. J’ai pu observer qu’une cohésion entre les bureaux et l’entrepôt est obligatoire pour le bon fonctionnement.

 

 

 

_________________________________________________________________________________________________ 

   

Stage chez Swarovski aux Galeries Lafayette de Nantes du Lundi 10 décembre 2012 au Dimanche 13 janvier 2013
Entreprise familiale autrichienne créée en 1895, Swarovski représente le leader mondial du cristal taillé.

           Mathilde Chancerelle

 

Jeune stagiaire il m’a fallu intégrer avec assiduité les exigences requises dans le monde du travail ainsi que m’adapter rapidement au rythme dans lequel sont plongés les conseillers et conseillères de vente. : 7h par jour debout en talons, vêtue de noir, maquillée et soigneusement coiffée sur un stand de 11 m2 au milieu d’un centre commercial.

En tant que conseiller de vente, vous détenez un rôle clé : le service et les conseils doivent refléter l’image de la marque. Le luxe ne se définit pas uniquement par le prix, mais aussi par les émotions, ainsi, un conseiller de vente se doit de transmettre les valeurs de la marque en satisfaisant les attentes des clients exigeants.
Accueillante, courtoise, respectueuse, compréhensive, chaleureuse, souriante, patiente, attentive, tels sont les compétences requises pour le poste.

Je n’ai cessé à travers toutes ces ventes de découvrir certaines stratégies de marketing. Par exemple, afficher une montre a 10h10 est plus attrayant qu’une montre affichant 5h55 car cela donne l’impression qu’elle “sourit au client”.

En tant qu’ambassadrice de marque, je me devais de transmettre aux clients la magie, la joie et le mystère entourant le cristal de Swarovski. Vendre est un véritable savoir-faire, c’est un métier délicat et plein d’humanité. Je me réjouis de cette expérience qui m’a apportée une première vision de la réalité d’un métier tel que celui-ci, avec ses contraintes et ses rencontres.

 ____________________________________________________________________________________

 

 

 

Publication: janvier 27, 2013

D'autres actualités