Rencontre avec un entrant à MADE iN Sainte Marie

A l’Institut, nous sommes nombreux ! Il y a les Maristes de longue date,  ceux qui n’ont connu que l’établissement et puis il y a les « entrants ».

Aussi, nous vous proposons de  faire connaissance avec un étudiant qui découvre l’aventure Bachelor Européen de Management et Développement en troisième année. Il va nous faire part de son parcours personnel et nous confiera ses impressions à trois mois déjà de la rentrée ainsi que ses projets d’orientation.

Voici le portrait de Louis, élève en troisième année de BEMD3 à MADE iN Sainte Marie Lyon.

Bonjour Louis ! Pourrais- tu nous expliquer ton parcours avant d’intégrer MADE iN ?

Louis : Bonjour ! En fait, j’ai passé mon baccalauréat scientifique au lycée Saint-Just à Lyon avant de m’orienter vers un BTS commercial : un BTS Assistant Manager au lycée Icof. Cela   m’a permis d’approfondir mes connaissances théoriques du management de l’économie et de la communication que j’ai pu mettre en pratique lors de stages professionnels.

Dans quelles entreprises as- tu effectué tes stages?

Louis : J’ai effectué deux stages d’un mois et demi chacun. Le premier était chez TIGF, filiale de Total, à Pau. J’ai pu m’investir vraiment dans mon travail et apprendre les bases de l’activité professionnelle au sein d’un grand groupe de renommée mondiale. Pour mon second stage, je suis parti travailler en Floride, à Pensacola, chez Project Green Leaf. C’est une entreprise  en expansion qui conceptualise, fabrique et commercialise des véhicules électriques. Ces deux expériences étaient tout à fait complémentaires et m’ont permis au fur et à mesure de ces deux années d’affiner mes choix d’orientation.

Comment as-tu connu l’établissement ?

Louis : J’ai découvert MADE iN Sainte Marie grâce à une amie qui travaille à l’ESDES au bureau des anciens élèves. Cette personne m’a fortement recommandé de poursuivre mes études à l’Institut et plus particulièrement au sein de la licence européenne de management et développement qui correspondait à mes critères : un enseignement général avec une majorité de cours en anglais. Indépendamment de l’enseignement pluridisciplinaire, j’avais cette volonté de me retrouver non pas uniquement face à des professeurs mais surtout face à des professionnels.

Quelles sont tes premières impressions concernant MADE iN Sainte Marie, trois mois après la rentrée ?

Louis : La plupart des cours me plaisent puisque l’aspect théorique revêt tout de suite une dimension plus pratique lorsque l’on sait que le professeur en face de soi nous fait part avant tout de son métier, de sa propre expérience professionnelle. Cet aspect « pratique » de l’enseignement est un véritable moteur dans la promotion, on sent une réelle motivation. Ce qui m’a plu également, c’est que, dès le jour de la rentrée , j’ai été  directement plongé dans le « bain ». On a rapidement constitué des équipes  et  travaillé sur des projets aussi intéressants sur le fond que sur la forme.

Cela m’a permis de confronter directement mes connaissances et mes aptitudes à celles des autres élèves, au service d’un projet commun d’envergure. Il existe un vrai partage entre nous, les étudiants, mais aussi avec les professeurs qui ne sont jamais très loin pour nous prêter main forte. Finalement, ce qui ressort c’est que chaque élève a sa propre personnalité, il n’y a pas de profil type. Cette diversité constitue une véritable richesse que l’on retrouve peu ou pas du tout ailleurs.

Quels sont tes projets futurs ?

Louis : J’envisage de rentrer dans une école de commerce en France via divers concours (Passerelle/Tremplin/Skema). Ce qui m’intéresse avant tout c’est de voyager, parler différentes langues et aller à la rencontre des différentes cultures. Je pense que le contexte actuel nous pousse de plus en plus à nous ouvrir sur le monde, à oser et surtout entreprendre. Même si je ne sais pas encore exactement quel poste je veux occuper au sein d’une société, je sais toutefois que j’aurai cette année tous les outils nécessaires au bon déroulement de mon orientation .

Publication: novembre 6, 2013

D'autres actualités