Admission 2022 : les candidatures sont ouvertes : bachelors, licence, classes préparatoires
Candidature en ligne
Contact

Portrait de l’étudiant en identité glitch

Portrait de l’étudiant en identité glitch

Le portrait est un format qui accompagne les grands moments de l’évolution de l’histoire de l’art que ce soit en peinture, photographie ou supports numériques. Il construit une identité à propos d’un individu à partir de ses attributs physiques, vestimentaires, sa gestuelle et l’espace dans lequel il est inscrit.

A la fois présentation et représentation, l’identité que le portrait propose est un simulacre qui établit ses propres outils de véracité et ses propres mécanismes d’empathie, légitimant ainsi son statut de pratique artistique. Il est donc assez paradoxal que les portraits réalisés par les étudiants des classes préparatoires en art et design proposent des individus sans visage mais avec une identité propre.

Conçus dans le cours “Volume et textile”, les portraits et les masques contribuent à définir une identité faisant abstraction du visage qu’ils remplacent par un masque évoquant le phénomène numérique du glitch (bug, dérèglement, impulsion inopinée). Dans cette perspective le glitch pose également un paradoxe. Il appartient à l’univers du numérique au même titre que les identités numériques des personnages photographiés, mais il est matérialisé et travaillé en papier avec des intentions spécifiques qui le rendent singulier.

Un savoir-faire artisanal est ici mobilisé pour reproduire un phénomène de nature totalement immatérielle. Dans les portraits, ces présences singulières viennent à nous en surgissant de nulle part comme les personnages d’un tableau clair-obscur du Tizien. Ils ne sont pas installés dans un vide existentiel sombre, ni accablés par le chaos numérique ; ce sont des présences qui existent et se construisent autrement à partir de leurs propres outils et références.

Portrait de l’étudiant en identité glitch