Envie d'en savoir plus sur notre école et nos formations ? Participez à notre journée portes ouvertes le 20 novembre !
Info et inscription
Contact

Grand Prix CCEF

Grand Prix CCEF

Le « Grand Prix CCE Auvergne-Rhône-Alpes – Projets étudiants à l’international » permet à des étudiants de présenter un projet de développement à l’international réalisé pour le compte d’une entreprise de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Ils sont ensuite évalués sur le fond et la forme du dossier rendu, ainsi que sur leur présentation orale devant un jury de professionnels.

En 2021, 17 dossiers ont été présentés dans la catégorie Bac+2/3. Le 1er prix a été décerné à 2 étudiants du BTS Commerce International de MADE iN Sainte-Marie Lyon : Saül Ramirez et Antoine Vienne.

Tous deux ont travaillé pour l’entreprise Charvet. Basée dans l’Ain, cette PME est leader dans le secteur de l’affichage dynamique lumineux. Considérée comme une entreprise pépite du département, elle exporte 13% de son chiffre d’affaires dans le monde. Elle a créé un produit innovant l’Igirouette, un panneau directionnel urbain ultra connecté. Nos 2 étudiants ont été chargés de déterminer le potentiel du marché de la péninsule ibérique pour ce produit.

Leur problématique était de savoir si ce produit innovant pouvait être vendu en Espagne et au Portugal, l’Espagne étant déjà le pays leader sur le marché des enseignes lumineuses. De plus, l’Igirouette étant un nouveau produit, il était difficile de déterminer les différents produits de substitution pouvant le concurrencer. Enfin, le marché étudié était un marché de niche, très complexe car l’Igirouette s’adresse à plusieurs cibles : des municipalités (ou Smart Cities), des stades, des aéroports, des gares, des centres commerciaux, des parcs d’attractions ou des musées. Il était donc difficile de trouver des données se rapportant aux différents secteurs d’activité et d’établir un marché potentiel.

Les 2 étudiants ont fourni un travail remarquable avec notamment la mise en place d’une méthode pour calculer de manière empirique le marché potentiel. De plus, ils ont pris contact avec un agent en Espagne afin de mieux comprendre les enjeux de la distribution du produit. Ils ont fait preuve d’un investissement authentique et se sont approprié le projet d’export de l’Igirouette. Ils ont dû travailler sur leur étude de marché pendant la période de confinement avec les difficultés de communication que cela a engendré avec l’entreprise. De plus, leur tuteur a changé. Néanmoins, sans perdre leur enthousiasme, ils ont aussi su faire preuve de pragmatisme et de réalisme dans le monde du commerce qu’ils connaissent encore peu.
 


 

D’autres projets d’étudiants du BTS Commerce International de MADE iN Sainte-Marie Lyon ont également été classés :

Au 3ème rang : Alexis Bailly-Vicente et Tom Erchoff ont travaillé pour l’entreprise Pralus implantée à Lyon. Cette entreprise, spécialisée dans la confection et la vente de chocolat et de brioches à la praline, désirait connaître le potentiel du marché russe, afin d’étudier la faisabilité de s’implanter à Moscou et/ou à Saint-Pétersbourg.
La problématique des étudiants était de savoir si le marché du chocolat en Russie était accessible pour l’entreprise François Pralus, et permettait l’implantation d’une boutique Pralus.

Au 5ème rang : Sophie Garcia a travaillé pour la société Vinitem créée en novembre 2018 à Lyon. Cette entreprise commercialise un accessoire d’aération du vin qui est destiné à offrir une dégustation optimale dès l’ouverture de la bouteille. Cet aérateur a rapidement reçu un très bon accueil tant dans la presse que dans les salons auxquels participe la dirigeante, fondatrice de cette jeune entreprise, en assurant elle-même la promotion. La dirigeante, souhaiterait exporter cet aérateur aux États-Unis.