“Cartes blanches ” : une première rencontre féminine

         Ce vendredi 6 décembre, dans le cadre des « Cartes blanches de l’Institut », tous les élèves se retrouvent dans le Théâtre.  Pour la première fois, c’est une femme qui intervient. Il s’agit de Mme Varichon, Déléguée Générale de l’Association Lyon Place Financière et Tertiaire. Le fil rouge de son intervention nous concerne tous : quelle place, aujourd’hui, pour les femmes, dans le monde de l’entreprise ?

       Son propos et sa réflexion s’appuient  sur le récit d’un parcours professionnel qui a pris en compte des choix personnels engageants.  En effet,  son époux a lui-même un travail prenant et tous deux ont fait le choix d’une famille nombreuse de cinq enfants. Ancienne élève de l’EM Lyon, Madame Varichon reconnaît que certaines de ses camarades de promotion ont aujourd’hui des postes très prestigieux. Toutefois, elle assume ses choix, préférant garder une certaine souplesse elle travaille à 80% garder une disponibilité pour elle-même et sa famille.

  [slideshow_deploy id=’6949′]

          Son activité professionnelle  n’en demeure pas moins exigeante mais Madame Varichon  se dépeint comme “une défricheuse”. Il apparaît alors discrètement mais réellement qu’elle fait partie de cette générations de femmes qui a dû ouvrir une voie exigeante de conciliation entre vie professionnelle et vie privée. Son travail actuel qui privilégie la nécessité de savoir “COORDONNER” entre instances, personnes et compétences semble particulièrement adapter à cette femme posée et sans aucun doute rompue aux différentes formes de négociation. Pour résumer, si Mme Varichon n’a pas réellement rencontré d’embûches dans son parcours professionnel en tant que femme et mère de famille nombreuse, on comprend que le parcours a été exigeant car “à inventer”.

            La parole est alors donnée aux étudiants. Les questions fusent : ” Avez-vous été confronté au plafond de verre ? Y a -t-il des compétences spécifiquement masculines ou spécifiquement féminines ? Que change la présence des femmes dans l’entreprise ? Dans un couple, les deux peuvent-ils mener, de concert, une carrière professionnelle exigeante ? ” Mme Varichon répond avec nuance en faisant entendre son point de vue mais en se gardant de toute généralisation.

         De jeunes étudiantes prennent alors la parole pour dire que l’éducation qu’elles ont reçu les pousse à déployer leur vie professionnelle en toute liberté à égalité totale avec les hommes. Dans la salle, des questions, des inquiétudes, des réactions émergent. Chacun sent que le modèle du couple et de la famille s’est engagé dans des mutations et qu’il faudra, d’une façon ou d’une autre, dans la vie professionnelle et personnelle, s’adapter à ces changements de fond. De beaux défis en perspective !

 

Publication: décembre 12, 2013

D'autres actualités