Parcours culturel : découverte de l’estampe à l’Urdla

Lieu Unique en Europe, le Centre International de l’Estampe et du Livre a ouvert ses portes aux étudiants du Bachelor Communication et Création Numérique, venus y prolonger leur cours d’histoire de l’art. 

Provenant de l’italien «stampa », ce terme recouvre une multiplicité de techniques de gravure sur bois ou sur métal mais aussi sur lino ou sur vernis par exemple. Le but étant de reproduire un dessin en série à l’infini, au moins tant que la matrice reste inchangée ou non détériorée.

Apparue au XIVème siècle, l’estampe a été utilisée par de nombreux modernes comme Braque ou Picasso. Aujourd’hui, les artistes contemporains s’en saisissent encore, comme le peintre lyonnais Max Schoendorff. L’Urdla exposera son travail à partir du jeudi 14 janvier.

Article : Arnaud Vitte-Blimer
Photo : Elise Morsetti

Publication: janvier 1, 2016

D'autres actualités