Lumières d’Oran

“Rassembler sans se ressembler”, voici le but du projet Lumières d’Oran. Créée en tant que mission l’an passé, le concept a été cette année intégré en tant que projet pour les élèves de MADE iN Sainte-Marie Lyon. Composé de 11 étudiants de BEMD3, le groupe Lumières d’Oran organise un évènement le 10 Juin, autour de l’interculturalité, plus particulièrement sur l’échange franco-algérien. Dans notre monde qui a peur de l’autre, du futur, le défi pour ces jeunes lyonnais est de créé un contexte à la rencontre, à la découverte de ces différences qui malheureusement nous éloignent. Organisée sur le parvis de la basilique de Fourvière à Lyon, cette soirée aura pour but de créer des liens nouveaux au sein de notre jeunesse, quelles que soient les origines culturelles de chacun.

Afin de se plonger dans l’univers algérien et de comprendre les véritables enjeux de notre projet, nous avons eu l’opportunité de partir une semaine en Algérie à Oran, du 17 au 24 décembre. Une fois la méditerranée traversée, nous avons été accueillis par Mgr Jean Paul Vesco, évêque d’Oran originaire de Lyon, mais aussi et surtout par dix étudiants oranais. Une heure après notre arrivée, nous réalisions ce qu’était l’accueil algérien : pas même le temps de poser nos valises que nous étions déjà tous attablés pour boire un thé, apprendre à se connaître. La simplicité et les sourires oranais nous avaient déjà tous touchés, alors que nous venions simplement de commencer cette belle semaine.

Durant le restant de notre périple, chaque journée était organisée autour d’un thème. Nous avons ainsi pu découvrir la place de la religion, les études, l’art, ou encore la fabuleuse histoire de ce pays. Chaque thématique était pour nous, un pas de plus dans la culture algérienne, et sans que l’on s’en rende vraiment compte, nous étions en train de vivre une expérience humaine incroyable, fondatrice pour notre projet.

Le rythme de nos journées était soutenu, mais nous arrivions tout de même à nous réunir une fois par jour pour des temps de réflexion et de travail sur notre projet en France.

La vraie richesse de ce voyage, en dehors de la découverte d’un pays et d’une culture, a été la rencontre avec les algériens eux-mêmes. L’ouverture d’esprit et l’infinie générosité dont ont fait preuve les dix étudiants oranais furent pour nous de véritables leçons de vie. Le recul pris par Merouane quand il parle de son pays, la joie de Sarah quand elle nous fait découvrir chaque facette de sa culture, le rire d’Oussama quand il nous entendait parler en arabe … Leur présence aura été un superbe témoignage d’un message plein d’espoir que la jeunesse porte en elle, quel que soit le lieu.  Ces étudiants font aujourd’hui totalement partis de notre projet, et ils viendront en Juin découvrir la ville de Lyon et la culture française.

Au-delà de ces jeunes, nous avons eu la chance de rencontrer de nombreux acteurs du dialogue interculturel en Algérie. Parmi eux, l’Imam de la plus grande mosquée du pays. Cet homme nous a profondément marqué à travers son message, principalement lorsqu’il parlait des liens entre chrétiens et musulmans.

Finalement, si nous devions définir notre voyage en 3 mots, il s’agirait du partage, de l’accueil, et de la rencontre.

Pour finir, une citation de Pierre Claverie qui résume parfaitement notre voyage et notre ambition : “Découvrir l’autre, vivre avec l’autre, entendre l’autre, se laisser façonner par l’autre, cela ne veut pas dire perdre son identité, rejeter ses valeurs, cela veut dire concevoir une humanité plurielle, non exclusive.

Étudiants de 3ème année du Bachelor Européen de Management et Développement

Lien Facebook

Publication: janvier 31, 2017

D'autres actualités